Le mot Piano vient du mot italien « Pianoforte ». Cet instrument est muni d’un clavier et joué par le biais des touches réalisées en noir et blanc. D’une manière générale, Il produit le son grâce à plusieurs marteaux à l’intérieur dédiés à frapper des cordes en acier. Certains pianos sont proposés à des prix abordables, notamment les pianos d’études. D’autres, quant à eux, peuvent être extrêmement coûteux, et ce, pour diverses raisons. En voici quelques-uns de ces instruments rares.

 

Le Top 5 des instruments les plus chers

En cinquième place, on retrouve le piano Kawai CR-40A. Cette marque étant l’un des fabricants les plus prestigieux dans ce domaine et elle est surtout connue pour ces instruments transparents. L’enseigne ne fabrique un tel objet de valeur que sur demande le CR-40A. Depuis environ 30 ans, moins de 5 pianos de ce genre sont fabriqués chaque année. Vendu à près de 90 000 euros, ce piano a été l’apanage les stars les plus prestigieuses au monde : Elton John, Youshiki, Lenny Kravitz....

Parlons maintenant du fameux Schimmel K-208. Un piano à 200 cordes et composé de plus de 10 000 pièces. Unique en son genre ! Ce modèle a été conçu dans les années 90 pour faire plaisir aux stars du monde comme Eddie Murphy ou Prince. Eh oui ! Il est proposé à une dizaine d’exemplaires seulement et son prix peut s’élever jusqu’à 175 000 euros, siège compris.

 

Vous avez surement déjà entendu le mot Fazio Brunei, non ? C’est un instrument de très haut de gamme. Un long piano à queue de concert doté de 10 pieds, agrémenté de fleurs en nacre et plusieurs types de pierres semi-précieuses. Une œuvre qui dispose d’une signature sonore moelleuse et d’une basse profonde. Son prix s’élève à environ 200 000 euros, ce qui le met au troisième rang.

En deuxième place, il faut citer le Steinway Alma-Tadema. Cet instrument de musique est unique… une véritable œuvre d’art. Il a été soigneusement décoré par Lawrence Alma-Tadema en 1887. Il a été ensuite reconstitué de la même par Steinway et fils un siècle plus tard. Des troubadours associés au laiton arqué lyre et aux nacres sur certaines pièces marquetées. Ce sont ces petites subtilités qui lui ont permis de décrocher le prix astronomique de 1,2 million de dollars.

 

Vient enfin la supplique dédiée à Dooley Wilson par une certaine Ingrid Bergman dans Casablanca. Un piano mythique du cinéma hollywoodien qui fut utilisé par Humphrey Bogart dans le long métrage de Michael Curtiz. Le lundi 24 novembre dernier, ce piano a été évalué à 3 millions de dollars. Il a trouvé un nouvel acquéreur lors d’une vente aux enchères dénommée « Rien ne vaut Hollywood ». Fabriqué vers 1927 par First National Pictures, cet instrument se classe donc en tête de liste des pianos les plus chers au monde.

 

Retrouvez tous nos pianos.