L’achat d'un piano droit doit faire l’objet de toutes les attentions, notamment si vous voulez que son usage soit un véritable plaisir. Que vous soyez un pianiste débutant ou amateur, acquérir un instrument de marque est toujours un gage de qualité.

 

Un piano droit adapté en adéquation à vos besoins

Lors que vous allez vous procure d’un piano, sachez que vous devez faire un investissement assez important. Pour ne pas vous tromper de choix, adressez-vous auprès d’un spécialiste en la matière. Celui-ci pourra vous conseiller sur l’instrument qui convient à vos besoins. L’achat piano droit chez un revendeur sérieux vous permet aussi de bénéficier d’une garantie, de l'ordre de 10 ans pour les instruments neufs. Pour mieux savoir si le piano qui vous attire fournit la qualité acoustique et le toucher dont vous cherchez, n’oubliez pas de le tester.

 

Neuf ou occasion ?

Au lieu d’opter pour un piano neuf, qui est parfois très cher, vous pouvez également vous tourner vers le marché de l’occasion. Ce secteur demeure très actif dans la mesure où la transaction peut être effectuée entre particuliers. Certains opérateurs et boutiques en ligne se sont aussi spécialisés dans ce domaine. La raison à cela, c’est que ces instruments offrent de nombreux atouts lors d’une éventuelle revente. Bien que leur dévalorisation soit moindre que celle des pianos neufs, ils nécessitent toutefois un entretien minutieux et un raccord périodique.

 

Qu’en est-il du prix d’achat piano droit ?

Vous voulez acquérir un instrument neuf ? Le prix d’un piano droit varie selon sa taille et la marque qu’il arbore. Une œuvre de seconde main, mais d’une renommée mondiale, peut aussi bien dépasser celui des nouveaux pianos à neufs de moyenne gamme.  Vous pouvez par exemple choisir un piano droit Young Chang ou Ravel pour environ 3000 euros. Un véritable Kawai, quant à lui, peut coûter jusqu’à 5000 euros. Et parmi les marques reconnues de par le monde, on peut citer Yamaha, Rameau, Choiseul, Steinway, Bosendorfer, etc.